Ce texte, intitulé « Les politiques publiques face à la diversité des PME : les apports d’une approche taxonomique en Rhône-Alpes » paraîtra dans le prochain numéro de la Revue Internationale PME. Il est le fruit d’une collaboration internationale entre des chercheurs du laboratoire CoActiS (universités Lyon 2 et Jean Monnet de Saint-Etienne), de la Burgundy School of Business, de l’University of Western Australia et de l’University of Waikato (Nouvelle Zélande).

Les résultats de l’article forment la base de l’un des modules de SCAN UP, le Plan d’Action SCAN UP.

Résumé : Nous développons une taxonomie des entreprises de petite taille (TPE/PME) permettant de mieux les classifier et de mieux les comprendre, afin de mieux en soutenir le développement. Pour cela, nous mobilisons une base de données de grande ampleur construite pour la région Rhône-Alpes. Cette étude est motivée par l’énorme diversité des PME, et l’existence de très nombreuses définitions, tant statistiques que de recherche, utilisées pour de multiples usages, sans que l’une ou l’autre se dégage réellement. Cherchant à apporter un outil aux décideurs publics, notre travail cherche à construire une taxonomie des PME en se fondant sur une observation empirique. Nous cherchons ainsi à mieux identifier des situations stratégiques appelant des accompagnements différents. Notre étude permet d’identifier 7 catégories de PME groupées par similitude de comportement et de situation stratégique. Pour chacune de ces catégories nous analysons une firme caractéristique, que l’on peut identifier comme un archétype. Cette approche devrait se montrer plus réaliste et permettre en particulier aux décideurs politiques de mieux adapter leurs efforts de soutiens aux PME. Elle devrait également permettre une meilleure précision aux recherches conduites sur les PME.